Méditer, prier, savons-nous vraiment faire ?

Posted by
|

La prière et la méditation sont les formes de pratiques les plus courantes. De tout temps, les religions et autres formes de pensées ont incité à cette action sans mouvement, à cette introspection tournée vers l’extérieur. Quiconque a commencé une démarche spirituelle, même individuelle et autonome, s’est spontanément tourné vers cette intention de communiquer avec le créateur.

Que cherchons-nous dans la prière ?

La vie étant ce qu’elle est, c’est essentiellement à l’occasion d’une épreuve douloureuse ou d’une succession de circonstances défavorables que l’on se tourne vers Dieu. Aussi, notre intention étant d’être sauvé, nous sollicitons la grâce du grand architecte pour nous « sortir de là ». D’autres, plus heureux (ou moins portés à juger leur condition comme « négative ») prient pour le bien d’autrui, de leurs proches, de leur communauté, ou pour que cesse la souffrance des pauvres et des malades.

Beaucoup prient également contre les guerres et la persécution, sans grand succès, nous devons bien le constater. Les conflits ne font que croitre et s’intensifier, les atrocités ne sont pas cantonnées aux pays lointains, et certains des plus fervents croyants et pratiquants sont eux-mêmes au coeur d’une vie défavorable et inconfortable.

Alors est-ce que tout cela fonctionne ? Est-ce que cela a un sens ?

Est-il utile de prier ?

Dans toutes les situations citées plus haut, l’homme, inconscient de son propre pouvoir créateur, se tourne systématiquement vers le ciel pour obtenir ce qu’il désire. Les prières sont donc des demandes, plus ou moins ferventes, afin de combler ou de compenser une situation jugée comme désagréable, néfaste ou exactement opposée à ce que l’on souhaite.

Est-ce que tout cela fonctionne ? Avons-nous des preuves du fonctionnement de la prière à grande échelle, mis en rapport avec le nombre colossal de pratiquants sur la planète ?

Est-ce que méditer est mieux que prier ?

La méditation est une posture mentale de silence. En méditation, nous cherchons essentiellement à faire taire le mental. En réalité, ceci n’est pas exact. Nous ne cherchons pas à le faire taire, mais à observer les instants de silence, et à nous en délecter.

Les maitres disent qu’il faut observer arriver la pensée, et la laisser aller, comme un nuage qui passe dans le ciel.

Ainsi, la méditation n’est pas une demande particulière, elle n’a pas d’intention particulière, si ce n’est que l’accès au silence intérieur. Une fois « trouvé », celui-ci ouvre la porte à tout un monde que je vous invite à tenter de découvrir.

En écrivant ces lignes, je me demande si quelques audios gratuits de méditation guidées pouvaient vous être utile. Si cette idée vous intéresse, faites-le-moi savoir en commentaire sous cet article !

L’objectif de cet article n’est évidemment pas de porter de jugement sur la qualité de la prière, mais seulement de constater que la pratique actuelle de la prière ne semble pas avoir d’impact positif à grande échelle. Ou alors, merci de me faire savoir que mon observation est erronée.

Changer l’angle de la prière

J’ai lu hier un texte que je vais vous partager maintenant. Ce texte est tiré du livre « Dieu est là, dehors » de Anthony De Mello.

Dieu est la, dehors

Ce livre est très inspirant, et aussi très drôle. C’est un recueil de centaines de petites histoires de moins d’une page chacune.

Voici la toute première histoire de ce livre, qui m’a inspiré l’idée de partager avec vous cet article.

Anthony De Mello - Dieu est là, dehors
La prière de la grenouille

Frère Bruno était en oraison et le coassement d’une grenouille le dérangeait. Il avait beau essayer d’oublier ce bruit, rien n’y faisait. Il cria donc de sa fenêtre : « Silence ! Je suis en train de prier! »

Frère Bruno était un saint, il fut donc immédiatement obéi.

Mais un autre bruit s’immisça dans son adoration, une voix intérieure qui disait « Peut-être Dieu tire-t-il autant de plaisir du coassement de cette grenouille que du chant de tes psaumes. » Bruno répliqua : « Qu’est-ce que Dieu peut bien trouver d’agréable dans le coassement d’une grenouille ? » Refusant d’abandonner, la voix reprit : « Pourquoi Dieu a inventé le bruit, à ton avis ? »

Bruno décida de trouver pourquoi. Il se pencha à la fenêtre et commanda : « Chantez! ». Le coassement reprit, soutenu par le singulier babil de toutes les grenouilles du voisinage. Et à mesure que Bruno portait son attention au son, les voix cessèrent de l’irriter, parce qu’il constata qu’en cessant d’y faire obstacle, ces voix enrichissaient de fait le silence de la nuit.

Grâce à cette découverte, le coeur de Bruno battit en synchronie avec l’univers et, pour la première fois de sa vie, il comprit ce que cela voulait dire, prier.Anthony De Mello - Dieu est là, dehors

Je ne vais pas donner ma propre conclusion à ce texte. Je préfère vous donner la parole.

Qu’en concluez-vous ? Aviez-vous déjà vu les choses sous cet angle ?

Quelle morale / leçon / enseignement général peut-on tirer de cette histoire ?

La parole est à vous dans le champ de commentaire ci-dessous :

Comments

Add a comment

  1. Méditer, prier, savons-nous vraiment faire ? » Que du bonheur03-07-15

Comment es-tu devenu coach ?

Pendant ces 5 années que j’ai passé à patauger dans la création d’entreprise, à perdre de l’argent et à chercher « ma voie », j’ai moi-même été coaché pendant plusieurs années. Le jour où j’ai commencé à coacher des amis qui me demandaient de l’aide, j’ai eu un premier indice. Plus tard, à l’occasion d’un coaching, j’ai ouvert les yeux : mon avenir professionnel sera d’aider les gens à être plus heureux. La décision fût prise : désormais, je suis coach.

Qui es-tu ?

Autodidacte, c’est grâce à un parcours personnel « chaotique » que j’ai pu découvrir ma véritable valeur et mon identité, enfouies sous des années de croyances et de blocages. Lorsque j’ai découvert le pouvoir de la conscience, tout a changé. Aujourd’hui, tout ce que j’enseigne, je l’applique quotidiennement avec succès dans ma vie. Je m’applique, par mon attitude, à inspirer à vivre en conscience, libre de l’emprise de l’égo.

Le cabinet

16 chemin des oiseaux
38120 St Egreve
accès : voir sur Googlemap plan-séance-coaching-de-vie
@ : cedric@elevezvotrevie.fr
Suivez-moi : Youtube | FacebookGoogle +  –  Copyright © 2015 Cedric Essermeant, SASU Diamant Terre – Tous droits réservés – CGV
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com